Électrodes de soudage ANO-21

Électrodes de soudage ANO-21

Pour le soudage d’aciers de construction faiblement alliés et au carbone.

350 mm, 450 mm

Dans toutes les positions spatiales

Revêtement de rutile.

Courant de soudage minimum: 80 A
Courant de soudage maximum: 140 A

UTILISATION DES ÉLECTRODES DE SOUDAGE ANO-21
Les électrodes ANO-21

sont conçues pour le soudage à l’arc manuel de structures en acier au carbone, de soudures d’angle, de jointures et de chevauchements de structures métalliques d’une épaisseur de 1 à 5 mm dans les positions de soudage suivantes:

– vers le bas;

– vertical;

– en position plafond;

– vertical «du haut vers le bas».

Le domaine principal d’application est l’installation de systèmes de gaz et de pipelines. En particulier, les réseaux de services publics, les pipelines maritimes et mécaniques.

Les produits sont utilisés dans le soudage de structures à paroi mince d’une épaisseur ne dépassant pas 5 mm, conçues pour une faible pression des milieux de travail (jusqu’à 12 atmosphères);

Ils sont excellents pour souder des noeuds de rangée et des joints;

Ils se sont bien comportés lors du travail avec du métal partiellement défectueux (surfaces oxydées de pièces en acier, film d’oxyde sur l’aluminium).

Les électrodes de soudage ANO-21 sont dotées d’un revêtement de rutile (dioxyde de titane). Grâce à la résistance élevée du revêtement de rutile, le bain de soudure est efficacement protégé contre le laitier. Pour une soudure de qualité, une plus faible teneur en magnésium et en silicium est nécessaire, ce qui rend les gaz et les aérosols de soudure formés en réaction avec les «désoxydants» moins toxiques.

  • faible toxicité du matériau;
  • facilité d’allumage initial, répété et multiple, même sans contact entre la tige et la surface de la pièce;
  • résistance de la soudure à l’apparition de porosités lors de changements de longueur d’arc;
  • possibilité de soudure dans n’importe quelle position sans exception, y compris de haut en bas en vertical;
    • faibles indices de projection;
  • création d’une soudure lisse et fine;
  • ils fonctionnent avec des surfaces humides, apprêtées et avec du métal présentant des traces de corrosion;
  • sont utilisés pour des travaux industriels et domestiques;
  • sont également adaptés pour les soudeurs professionnels et les débutants;
  •  le travail peut être effectué avec un courant alternatif (à l’aide d’un transformateur) ou un courant continu de différentes polarités (en utilisant un onduleur).

• Résistance à la traction ≥ 450 MPa.
• Coefficient de projection — pas plus de 4%.
• Limite d’élasticité — 350 MPa (valeur typique, non normalisée par GOST).
• Allongement relatif ≥ 18%
• Ténacité aux chocs ≥ 80 J/cm².
• Productivité — 1,2 kg/h (pour d 4 mm).
• Longueur de la tige : d 3mm — 350 mm ; d 4 mm — 450 mm.

UTILISATION DES ÉLECTRODES DE SOUDAGE ANO-21
Les électrodes ANO-21

sont conçues pour le soudage à l’arc manuel de structures en acier au carbone, de soudures d’angle, de jointures et de chevauchements de structures métalliques d’une épaisseur de 1 à 5 mm dans les positions de soudage suivantes:

– vers le bas;

– vertical;

– en position plafond;

– vertical «du haut vers le bas».

Le domaine principal d’application est l’installation de systèmes de gaz et de pipelines. En particulier, les réseaux de services publics, les pipelines maritimes et mécaniques.

Les produits sont utilisés dans le soudage de structures à paroi mince d’une épaisseur ne dépassant pas 5 mm, conçues pour une faible pression des milieux de travail (jusqu’à 12 atmosphères);

Ils sont excellents pour souder des noeuds de rangée et des joints;

Ils se sont bien comportés lors du travail avec du métal partiellement défectueux (surfaces oxydées de pièces en acier, film d’oxyde sur l’aluminium).

Les électrodes de soudage ANO-21 sont dotées d’un revêtement de rutile (dioxyde de titane). Grâce à la résistance élevée du revêtement de rutile, le bain de soudure est efficacement protégé contre le laitier. Pour une soudure de qualité, une plus faible teneur en magnésium et en silicium est nécessaire, ce qui rend les gaz et les aérosols de soudure formés en réaction avec les «désoxydants» moins toxiques.

  • faible toxicité du matériau;
  • facilité d’allumage initial, répété et multiple, même sans contact entre la tige et la surface de la pièce;
  • résistance de la soudure à l’apparition de porosités lors de changements de longueur d’arc;
  • possibilité de soudure dans n’importe quelle position sans exception, y compris de haut en bas en vertical;
    • faibles indices de projection;
  • création d’une soudure lisse et fine;
  • ils fonctionnent avec des surfaces humides, apprêtées et avec du métal présentant des traces de corrosion;
  • sont utilisés pour des travaux industriels et domestiques;
  • sont également adaptés pour les soudeurs professionnels et les débutants;
  •  le travail peut être effectué avec un courant alternatif (à l’aide d’un transformateur) ou un courant continu de différentes polarités (en utilisant un onduleur).

• Résistance à la traction ≥ 450 MPa.
• Coefficient de projection — pas plus de 4%.
• Limite d’élasticité — 350 MPa (valeur typique, non normalisée par GOST).
• Allongement relatif ≥ 18%
• Ténacité aux chocs ≥ 80 J/cm².
• Productivité — 1,2 kg/h (pour d 4 mm).
• Longueur de la tige : d 3mm — 350 mm ; d 4 mm — 450 mm.